Gladiateur

Lors de son lancement en 1977, le Gladiateur avait la lourde tache de succéder au Centurion 32 qui fut une grande réussite pour le chantier Wauquiez avec 380 exemplaires produits entre 1968 et 1977. Ce que le Gladiateur fit avec succés puisqu'il fut lui même produit a près de 300 exemplaires (299 exactement). Pour réussir ce challenge, Henri Wauquiez fit dessiner ce bateau par Holman & Pie.

 

Intérieur

Lorsque l'on descend à l'intérieur, on trouve sur notre droite une cuisine en L. Elle est équipée d'une cuisinière deux feux avec four. Un évier rond simple bac avec la pompe à eau sous pression.

Sur la gauche, se trouve une très grande table à cartes. Le tableau électrique prend sa place dans la descente, ce qui facilite l'accés de celui-ci par l'extérieur. Derrière la table à cartes, on remarque une couchette navigateur simple pour les premiers models. Dans les dernières versions, elle a été élargie pour pouvoir accueillir deux personnes. Toujours derrière la table a cartes, il y a un endroit pour faire égouter les cirés.

Ensuite, on arrive dans le carré. Celui-ci est constitué d'une banquette en L sur babord et en face d'une banquette droite. La table se replie pour permettre le passage vers l'avant et aussi pour pouvoir transformer la banquette babord en une couchette double pour la nuit.
Si l'on avance encore, on arrive dans le cabinet de toilette. Celui-ci est constitué d'un évier rond comme celui de la cuisine ainsi que d'un WC marin sur babord. En face, se trouve un grand placard avec un coté penderie et de l'autre des étagères.
Lorsque l'on avance encore dans le bateau, on arrive dans la cabine avant concue pour deux. Deux équipets sont présent de chaque coté.

Les amménagements sont réalisés en teck ou en contreplaqué marine plaqué teck.

 

Extérieur


Au point de vue conportement, le Gladiateur est un bateau très marin d'ancienne génération (ceux qui pesaient 1 tonne de plus sur la balance, et qui étaient aussi largement plus toilés) ce qui lui confère un passage en puissance dans le clapot. C'est un bateau qui est raide à la toile. En raison de sa grand surface de voile, c'est un voilier qui marche bien dans le petit temps. Mais, comme tous les bateaux, il a un petit point faible qui est le vent arrière. Du fait de son pincement arrière, le bateau est un peu plus difficile a tenir aux allure portantes que ceux de la nouvelle génération; mais toujours plus facil que son prédécesseur le Centurion 32.

Les bancs de cockpit ainsi que le fond sont équipés de lattes de teck. Comme antidérapant sur le pont, on retrouve la peinture antidérapante grise classique sur la gamme Wauquiez à cette époque.
Au niveau de l'accastillage, on trouve deux rails de génois et un rail d'écoute de GV Goït. De série, il n'y a aucun renvoi au cockpit. Le bateau était équipé de deux winchs Lewmar 43 pour les écoutes de génois. Une option proposait deux winchs supplémentaires de 40 pour l'écoute et le bras de spi. Il y a aussi deux winches lewmar au pied de mat pour étarquer les drisses.

Au niveau de la mototrisation, le bateau est équipé d'un volvo MD11 Sail Drive de 23 cv.

 

Fiche Technique

 

Longueur H.T. 9.99 m
Longueur Flotaison 8.30 m
Beau Maximum 3.35 m
Tirant d'eau 1.80 m
Déplacement 5 000Kg
Poids du lest 2 200 Kg
Nature du Lest  
Motorisation
Marque moteur Volvo
Modèle MD 11
Puissance 23 CV
Transmission Sail Drive
Reservoir Gasoil 75 L
Gréement
Surface Voile au près 65.30 m²
Surface GV 21.80 m²
Surface Génois 43.50 m²
Surface Spi 97 m²
Type Gréement En tête
I 13.60 m
J 4.20 m
P 12 m
E 3.30 m
SL 13.50 m
SMW 7.40 m

Pour discuter sur ce bateau, poser des questions,... rendez-vous sur le Forum .